Événement spécial

Rétrospective en six films Kinuyo Tanaka, première femme cinéaste d’après-guerre

Kinuyo Tanaka fut l’une des plus grandes vedettes du cinéma japonais. Avec une carrière qui commence dans le cinéma muet et qui finit à la télévision, son parcours est un des plus impressionnants de l’âge d’or des studios. Sa collaboration avec le cinéaste Kenji Mizoguchi a donné quelques-uns des films les plus célèbres du cinéma asiatique, tels que La Vie d’Oharu femme galante (1952), Les Contes de la lune vague après la pluie (1953) ou L’Intendant Sansho (1954). Elle tourna aussi pour Hiroshi Shimizu, Yasujiro Ozu, Mikio Naruse ou Kon Ichikawa, et sa filmographie de plus de deux cents films compte un grand nombre de chefs-d’oeuvre. En 1953, Kinuyo Tanaka décide de passer derrière la caméra, devenant ainsi la première femme cinéaste d’après-guerre. Son parcours de réalisatrice fut semée d’embûches. L’actrice put néanmoins diriger avec succès six longs-métrages pour différents studios.
LETTRE D'AMOUR - 1h38 / 1953
LA LUNE S'EST LEVÉE - 1h42 / 1955
MATERNITÉ ÉTERNELLE - 1h51 / 1955
LA PRINCESSE ERRANTE - 1h43 / 1960
LA NUIT DES FEMMES - 1h33 / 1961
MADEMOISELLE OGIN - 1h42 / 1962

mercredi 15 juin à 18h30 1 film par semaine pendant 6 semaines

Calamity